Accueil > à propos

  • La patience
  • Du latin patior, (dont le participe passé, passus, a donné « passif »), qui signifie « souffrir », au sens de « supporter, endurer », avec une idée de patience, puis au sens de « subir, être victime », et ensuite « se tenir avec persévérance dans tel ou tel état », le mot « patience » dénote de prime abord une attitude passive. On s’accommode d’une situation qui réclame de nous de réagir plutôt que d’agir, comme l’indique les sens du verbe grec correspondant, πάσχω (paschô), « être affecté de telle ou telle façon, éprouver telle ou telle affection, sensation ou sentiment », par opposition à « agir ». On est l’objet d’impressions ou d’effets extérieurs. Toutefois, si la patience passe pour une vertu, c’est bien qu’elle finit par convertir cette passivité première en une disponibilité, et peut-être même une disposition créatrice.

  • sommaire du thème :



temporel Contact | sommaire | rédaction | haut de page