Accueil > à l’orée

  • Editorial par temporel
  • Éditorial
    Peut-être nous faudra-t-il encore beaucoup de patience en cette rentrée inhabituelle, comme le fut l’année 2020 presque depuis son début. Christian Lippinois s’intéresse à la patience chez quelques écrivains, commençant avec Etty Hillesum ; Didier Lafargue suit Énée dans ses célèbres péripéties ; je m’interroge sur la valeur de la patience.
    Nous accueillons ensuite quelques poètes, ainsi que leurs traducteurs et traductrices, notamment Paul Celan, dont les poèmes de jeunesse sont présentés par (...)

    lire la suite :

  • La revue par temporel
  • T E M P O R E L
    http://temporel.fr/-a-rebours-T E M P O R E L Revue en ligne, publiée par l’Atelier GuyAnne, association artistique et littéraire.
    ISSN 2678-5722 *
    Comité de rédaction
    Claude Vigée (1921-2020) , Anne Mounic, Guy Braun
    Ont participé par ailleurs à ce numéro :
    Jean Briat, traducteur ; Martine Callu, poète ; Michèle Duclos, traductrice et critique ; Magdelaine Gibson, traductrice ; Faustine Imbert-Vier, traductrice ; Didier Lafargue, critique ; Christian Lippinois, critique ; Jean (...)

    lire la suite :

  • Hommage à Claude Vigée par Anne Mounic
  • Émission de France-Culture du vendredi 16 octobre 2020 : « Danser sur l’abime »
    Claude Vigée (3 janvier 1921 - 2 octobre 2020)
    ou le chant de l’arbre de vie
    Né le 3 janvier 1921 à Bischwiller (Alsace), Claude Vigée s’est éteint le vendredi 2 octobre 2020 dans son sommeil. Pris très tôt dans la tourmente de l’histoire au vingtième siècle, il s’est engagé dans la résistance à Toulouse, puis s’est exilé aux États-Unis au début de 1942. Il s’est alors marié avec sa cousine, Èvelyne Meyer, fondant avec elle une (...)

    lire la suite :

  • Claude Vigée, poète des poètes par Anne Mounic
  • Poète des poètes... ou poète qui, depuis son doctorat soutenu à l’Université de l’Ohio, durant l’exil, réfléchit sur ce qu’est la poésie, s’intéressant tout particulièrement au rythme ainsi qu’au démonique goethéen. Poète lecteur des autres poètes, cherchant toujours à comprendre quel est l’axe de leur œuvre. Enfin, poète des poètes, sur le mode superlatif, ou poète d’une très subtile originalité « en temps de pénurie », écrit-il dans Délivrance du souffle (1977) en citant, et traduisant, Hölderlin.
    Du murmure à (...)

    lire la suite :

  • Claude Vigée : Inceste heureux et circoncision de Dieu, deux notions fondatrices par Anne Mounic
  • Inceste heureux et circoncision de Dieu :
    deux notions fondatrices de la pensée de Claude Vigée
    Je voudrais revenir ici en quelques lignes sur deux notions généralement oubliées par la critique de l’œuvre de Claude Vigée, mais qui me paraissent fondamentales afin de saisir l’ampleur de sa pensée et son apport, malheureusement largement négligé, à la modernité, l’inceste heureux et la circoncision de Dieu, deux formules audacieuses, dont la première se trouve très tôt dans la réflexion du poète, en (...)

    lire la suite :



temporel Contact | sommaire | rédaction | haut de page