Retour au format internet
Note de lecture de Jean-Pierre Lemaire Première publication: 22 septembre 2019

par Jean-Pierre Lemaire


Olga Votsi, L’escalier (Poèmes métaphysiques). Présentation et traduction du grec moderne par Bernard Grasset, éd. bilingue. Châtelineau (Belgique) : Le Taillis Pré, 2019.

par Jean-Pierre Lemaire

Les poèmes d’Olga Votsi frappent par leur force dans l’expression d’une expérience radicale, soit de détresse, soit d’extase. La première se traduit par les images d’une descente aux abîmes, de puits, de grottes au fond desquels nous attend une « vérité » douloureuse ; l’autre par les images d’une nage heureuse qui mène vers un océan de lumière. Le corps est très présent et les inflexions du vers en rendent avec finesse les sensations ; en revanche, le monde concret est quasi-absent : les lieux, souterrains ou maritimes, sont métaphoriques et servent seulement de cadre à l’aventure de l’âme. En ce sens, il s’agit bien de poèmes « métaphysiques ». On peut même en qualifier certains de « mystiques » si on pense aux expériences extatiques. Le caractère extrême, dans le tourment ou l’éblouissement, de ces expériences « abyssales » étonne au vu de la biographie : Olga Votsi semble avoir eu une vie somme toute sereine. Il est vrai que les aventures de l’âme peuvent être extraordinaires dans une existence apparemment ordinaire. Olga Votsi : poète à découvrir…

Imprimer



Le texte demeure propriété de l'auteur .© temporel.fr
http://temporel.fr | contact@temporel.fr