Retour au format internet
Jean-François Mathé Première publication: 26 avril 2014



Jean-François Mathé, La vie atteinte. Mortemart : Rougerie, 2014.

Sous ce titre énigmatique, au moins à double sens, on procède à pas tranquilles à la lecture de poèmes écrits dans un langage sans emphase et suivant un rythme patient.

Pendant que toutes les voix
autour de nous
font un feuillage sans ramure et sans ombre,

nous aimons glisser le fil qui nous relie
par le chas d’aiguille du silence.

Peut-être le titre « La vie presque chantée » aurait-il donné au recueil une ouverture plus appropriée à l’espoir que porte le poème, puis que « l’immensité est dans ces yeux qui s’ouvrent / et me mettent au monde / malgré ma vie déjà vécue. »

Imprimer



Le texte demeure propriété de l'auteur .© temporel.fr
http://temporel.fr | contact@temporel.fr