Temporel.fr

Accueil > Les auteurs > Béryl Cathelineau-Villatte

Béryl Cathelineau-Villatte

Béryl CATHELINEAU-VILLATTE,
née en 1949, docteur en médecine, ophtalmologiste.

Peint des paysages, à l’aquarelle, inspirée d’abord par l’Auvergne, « le pays des volcans », où elle passait ses vacances d’enfance, puis par le ciel, la terre, les arbres, la mer.

Le haiku, lui est révélé par la lecture de Kennneth WHITE (Les lettres de Gourgounel ), dans les années soixante quinze. Se remémore alors, le premier poème appris, que sa grand-mère récitait au soir dans le jardin de la maison familiale, à Royat : « C’était dans la nuit brune, sur un clocher jauni, la lune, comme un point sur un i »…. Quasiment une forme de haiku.

Trouve une parenté d’expression entre l’aquarelle et le haiku : pulsation de vie, perception immédiate, évidence des choses et de leur essence dans un même élan, légèreté, caractère à la fois éphémère et définitif ; les évènements de la vie ne souffrent pas de retouches comme l’aquarelle.

Le haiku s’impose alors, comme mode de perception du monde, regard, repère, jalon au bord du chemin des promenades quotidiennes. Jalons en poésie : K. WHITE, M. BASHO, R. M. RILKE



Les autres articles :

temporel Contact | sommaire | rédaction | haut de page