Temporel.fr

Accueil > à l’orée > Thèmes à venir...

Thèmes à venir...

1er février 2006


Numéro 2, octobre 06

La cage

Celle-ci peut être cage du désespoir, comme chez Bunyan, dans The Pilgrim’s Progress (Le Voyage du pèlerin) ou du désenchantement, chape du mécanisme économique, comme chez Max Weber (« cage d’acier ». L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme. Traduction de Jacques Chavy. Paris : Plon, 1964, p. 250. Jean-Pierre Grossein [Paris : Tel Gallimard, 2003, p. 251] donne les mots allemands, qu’il traduit par « habitacle dur comme l’acier » et qu’Isabelle Kalinowski [Paris : Flammarion, 2002, p. 301] traduit par « chape d’acier » : « stahlhartes Gehäuse ».) « Le puritain voulait être un homme besogneux - et nous sommes forcés de l’être. » (Traduction Jacques Chavy, p. 249.) Lisant ce passage où Max Weber, s’interrogeant sur l’avenir de ce monde mécanique, envisage, entre autres, « une pétrification mécanique, agrémentée d’une sorte de vanité convulsive » (Id., p. 251), on pense à Blake, mais aussi à l’ « artiste « de la faim » de Kafka, dans la nouvelle qui porte ce titre (« Ein Hungerkünstler ») et que je lie volontiers à cette autre nouvelle, reprise au chapitre 9 du Procès, « Devant la loi » (« Vor dem Gesetz »). Claude Vigée a consacré un ouvrage à ceux qu’il nomme, d’après Kafka, les « artistes de la faim ».

La cage revient dans de nombreux poèmes : « La panthère » (« Der Panther », Neue Gedichte, 1907) de Rilke, « The Cage » et « prison » de David Gascoyne, « Le Jaguar » (« The Jaguar », The Hawk in the Rain, 1957), Cages, de Ruth Fainlight (1966). On la trouve aussi, tragiquement, dans une nouvelle de Katherine Mansfield, « The Canary » (« Le canari », The Dove’s Nest, 1923). Vigny parle de la vie comme « prison perpétuelle » (Le Journal d’un poète, 1833) et Lautréamont considère que le temps est une « cage » (Maldoror, chant deuxième).

En matière artistique, on songe aux sculptures de Rembrandt Bugatti.

Ceci n’est qu’un point de départ. D’autres idées surgiront sûrement chez nos lecteurs, qui peuvent alors nous proposer leur article. Tout apport est bienvenu.

(Textes avant le 30 juin 06. Contactez-nous auparavant.)

Numéro 3, mai 07

Le rythme de la marche

Quelques noms viennent assez vite à l’esprit sur ce thème, Rousseau, Coleridge, Wordsworth, Rimbaud, Nietzsche, Gustave Roud, Philippe Jaccottet, Robert Graves, Michel Fardoulis-Lagrange, Claude Vigée,... De nouveau, cette liste n’est pas exhaustive.

(Textes avant le 28 février 07. Contactez-nous auparavant.)


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page