Temporel.fr

Accueil > à l’oeuvre > Taxi, par Gérard Braun

Taxi, par Gérard Braun

22 avril 2020

par Gérard Braun

Je suis petit, très petit, je dors encore à moitié, on m’habille, me porte dehors où il pleut, il fait nuit et froid. On s’engouffre dans un taxi pour rentrer à la maison. Je suis bien, à l’abri et au chaud entre de mon père et ma mère.

Une odeur agréable se mêle au parfum de ma mère. Le moteur ronronne, les essuie- glaces battent la mesure du bruit sourd que fait la pluie sur le toit. De temps en temps le profil de mon père et la casquette du chauffeur sortent de l’ombre pour y retourner aussitôt. Les gouttes sur les vitres transforment les lumières de la ville en un kaléidoscope de billes multicolores.

Ma tête repose maintenant sur maman qui caresse mes cheveux, je suis bien, je voudrais que le trajet ne finisse jamais, je lutte mais je m’endors envahi de bonheur.
Cette bulle de bonheur douillet, surgit souvent du fond de ma mémoire quand je roule la nuit sous la pluie.


temporel Contact | sommaire | rédaction | haut de page