Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Revues > Skené

Skené

23 avril 2016


Skené, revue de littérature française et italienne contemporaines, année 2016, n° 6.

site

Sous la direction de Marcella Leopizzi, ce numéro de la revue Skené contient un dossier sur Henri Meschonnic, qui débute, après la présentation, par un inédit d’Henri Meschonnic, très clair quant à son point de vue sur le poème : « Le poème commence quand on ne peut plus parler ». « Le sujet du poème est débordé. Perpétuellement débordé. Par le poème. » « L’indicible est le point de départ, et l’ordinaire du poème. » David Banon exprime quelques remarques sur la traduction inachevée du Deutéronome, telle que publiée dans Peut-être (n° 5, 2014). Il y relève quelques « négligences » ; nous avons œuvré du mieux que nous avons pu. L’essai de Marko Pajevic sur Humboldt apporte des précisions très intéressantes sur cet auteur très important pour Henri Meschonnic. Je donne dans ce numéro de Temporel la version intégrale de l’article présenté dans Skené.

Marcella Leopizzi s’entretient avec Lucie Albertini Guillevic, qui insiste, entre autres, sur l’activité de traducteur d’Eugène Guillevic.