Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Notes de lecture de Gérard Paris

Notes de lecture de Gérard Paris

24 avril 2019

par Gérard Paris

France Burghelle Rey, Après la foudre. Dinant : Bleu d’encre, 2018.

Je me prépare une mort riche et sans regrets

Orpailleur du présent, femme-homère le poète s’embarque dans un voyage vers un lieu indéfini avec pour seuls compagnons : la rose, le silence, le souffle. Ce recueil de France Burghelle Rey, divisé en trois parties, « Mémoire », « Au cœur de la fonte », « Le poids des rêves ») trace un itinéraire entre le poète et son jumeau (son double, son frère).Effacer les mirages, éloigner les chimères, les illusions, l’écheveau des sentiments, telles sont les tâches essentielles du poète.

Dans cette déconstruction d’un paysage intérieur dévasté seul demeure un éventuel recours : l’amour de la terre et la découverte d’une nouvelle vie au nom et au visage encore obscurs :

Quand devenu moi-même absence je ne me nourris plus d’amour perdu

je suis sans quête à la recherche seul
d’un autre silence

Dans cet amour qui tend à doubler le réel, le dialogue se poursuit entre le poète et son jumeau malgré l’éloignement. Restent encore la Rose, signe d’un accouplement et de merveille, et le bruissement des feuilles sur la route, preuve d’une présence. Mais pour vaincre le froid, le vide et le vertige qui s’entremêlent en l’espace intérieur, il ne reste plus que l’amour :

Seul est amour
celui de la présence

et du chant


temporel Contact | sommaire | rédaction | haut de page