Temporel.fr

Accueil > à l’oeuvre > Morceaux choisis

Morceaux choisis

27 septembre 2012

par temporel

Jean Briat

Ce que j’aime

J’écris pour ce que j’aime,
pour l’éclat irisé du caillou au matin
sous l’ombre oblique des noyers,
pour les cris des moineaux
dans les verts chemins de la treille,
pour les soupirs du soir étendu sur les prés,
pour l’eau bavarde du ruisseau
qui jette ses éclairs sous les branches des aulnes,
pour les sentiers des bois mystérieux d’errance,
profonds comme des lits des feuilles qui ont chu ;
pour les voix du matin du midi et du soir
brillantes de rosée, flambantes de soleil
ou luisantes de lune, étouffées dans la nuit
qui marche avec les pas éloignés des sabots.
J’écris pour le silence qui monte et qui me prend
dans ses plis d’ouate molle ;
pour le cœur de la terre ouverte sur le ciel,
pour le vent chuchotant à l’oreille des pins ;
J’écris des mots en lignes et en chœurs d’espérance
et de foi dans l’éventail diapré de l’aube ;
Un cri, un murmure, une voix,
Et la terre à jamais peut rester innocente.

France Burghelle-Rey

L’odeur de la rivière
à me tourner le cœur

- Une vraie valse de l’âme -

Au bout de tant de temps
je cherche à te saisir

- Mon souffle se fait rapide -

L’odeur de ce printemps
à faire vibrer l’enfance

- Vert miroir de mes souvenirs

Au bout de tant de temps
je te trouve à présent

Extraits de Gegenüber : L’Un contre l’autre.

Kamal Zerdoumi

Abandon

Dans le giron
de l’Enigme
endors-toi
paumes ouvertes
et visage lisse
Tes paupières closes
tiennent en respect
les destins contraires
A ton réveil
des cadeaux
seront déposés
par la Sagesse
au pied
de ta scintillante
patience


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page