Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Michel Cosem

Michel Cosem

30 septembre 2009

par Anne Mounic

Michel Cosem, Repères et nuées. Paris : L’Harmattan, 2009.
Les confins ensemble. Jonzac : Editions de l’Atlantique, 2009.

Le premier recueil est un voyage poétique sous divers horizons, une chronique du vagabondage :
« On n’oublie rien
lorsque l’on est vagabond
lorsqu’il faut grimper la côte
et dormir au milieu des pierres » (p. 10)

Et bien sûr, à Tipaza, Michel Cosem songe à Albert Camus :
« On a le droit d’être heureux sur cette terre d’argile
où pousse l’absinthe grise en des saisons que je ne connais pas » (p. 68)

Le second recueil retrace aussi quelques promenades :
« Nous traversions ensemble la lande
en parlant du soleil
en inscrivant nos traces
dans les restes de la nuit » (p. 3)

Et les chemins se croisent parfois :
« Un tout petit renard traverse la route
comme un fanal fauve dans sa fuite tranquille
comme le souvenir d’un premier voyage
et disparaît dans le ravin » (p. 65)


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page