Temporel.fr

Accueil > à l’oeuvre > Martine Callu, poèmes

Martine Callu, poèmes

21 septembre 2016

par Martine Callu

Deux poèmes

Hiver

les chevreuils à travers la vallée opaque brumeuse
l’hiver le brouillard encens masque enveloppe
jusqu’à la rivière
qu’ils longent
soyez dissimulés
le trottinement graphique
des animaux sur le ciel qui se noie derrière la colline
le soleil rougeâtre hostie coeur blessé
n’en finit pas de disparaître

Brenne

Etang débondé
Les carpes ondoient d’air le mucus qui les protège
en peine les branchies se chargent
d’épaisseur
Le filet trop grand tiré vers la berge
Sépulcre troué
L’eau


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page