Temporel.fr

Accueil > à l’oeuvre > Martine Callu, poèmes

Martine Callu, poèmes

26 avril 2014

par Martine Callu

Trois poèmes

pour Christian David psychanalyste poète

en plein vol saisi
 
tu ne pensais pas à ton vol la montagne aux corneilles ne brillait pas dans le crépuscule
la lumière était
sémaphore grenade vive
 
acérée la plume de l’aigle prend feu dans la zébrure d’un éclair noir
 
le blé occiput d’un cheval
piétinant ses âges
 
la caillasse sous ses sabots
la poussière d’étoiles ces particules
 
l’odyssée des marguerites sur les talus
la blancheur des mains du guide qui étouffe sa peine sous un juron
 
le blé splendide cette griffe
 
fut haut cheval allant
 
le cheval au galop la crinière
océan de pluie
 
le basalte des cieux n’a plus d’importance
 
un oiseau s’est envolé
 
les fleuves opaques les rivières amères les ruisseaux d’eau vive
il y boira
 
l’apercevrons nous encore dans un cerisier sauvage
oui c’est lui cet oiseau

temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page