Temporel.fr

Accueil > à propos > La spirale > La Spirale, roman, par Anne Mounic

La Spirale, roman, par Anne Mounic

24 avril 2020

par Anne Mounic

« Dans l’un de ces grands cafés qui bordent la place du Trocadéro, le coin non-fumeurs s’enroule comme le corps d’un escargot au sein d’une coquille de verre brun. Au centre, dans un U, se trouve une table ronde et, en remontant tout du long vers l’ouverture, les tables épousent à l’effleurement de la paroi la courbe de l’hélice. Chaque point sur l’arc hélicoïdal rencontre sa propre tangente, s’évade et, à la fois, se replie sur le souci de la forme, s’évasant comme le limaçon de l’oreille vers l’air tissé de sons, se recoquillant en son repos, ses profondeurs, la muette invisibilité de la vie, à la racine de l’intuition, là où va puiser l’oracle. Et nous en sommes les échos, sans toujours nous en rendre compte. »

Ce roman naît de la forme que suggère le titre, la spirale, qui annonce à la fois enchevêtrement, recoupement et infini, comme en ces crayons sur lesquels, si on les fait tourner entre ses doigts, elle se déroule sans fin pour échouer dans le vide à l’extrémité de l’objet. « Elle esquissait autour de l’objet un nimbe imaginaire, la pensée de la forme autour de la forme elle-même. » Le récit, d’adresse en adresse, de relation en relation, s’enroule autour de la place du Trocadéro pour y revenir et conclure à son inachèvement. « Les événements, les personnages et les portes cochères de ce récit sont imaginaires. La spirale a pris sur le plan de Paris. »

ISBN : 2-7475-4055-3