Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Jean-Pierre Thuillat, par Michèle Duclos

Jean-Pierre Thuillat, par Michèle Duclos

26 avril 2010

par Michèle Duclos

Jean-Pierre Thuillat, Bertran de Born, histoire et légende. Périgueux : éditions Fanlac, 2009.

Illustrations, cartes et plans. Extraits de poèmes en oc et en français, généalogies, bibliographie, index des lieux et des personnages cités.

Il s’agit d’un ouvrage d’érudition magistral qui a demandé des années de recherches patientes et passionnées autour d’un personnage haut en couleur, malmené par l’Histoire puisque Dante l’a voué à l’Enfer en compagnie de Mahomet, mais rédimé par plusieurs poètes et musiciens, dont Aragon et Ezra Pound : le "sire d’Hautefort", petit châtelain du Limousin et du Périgord, dont l’auteur, historien professionnel, retrace et réhabilite la vie au centre d’une ancestralité, mais surtout d’une principauté – la grande Aquitaine d’Aliénor, elle-même au coeur d’une culture brillante, celle de l’Occitanie avec ses troubadours auxquels Bertran de Born appartient par ses cançous qui s’inspirent de l’actualité de son siècle. Un siècle et une région dominés par les Plantagenêts que le sire servit en alternance, à la manière (400 ans plus tard) de Montaigne son roi et sa ville de Bordeaux, avant de se retirer dans sa Tour (pour Bertran de Born, ce fut un monastère).

Reis de Franssa, e-us tenc per franc :
(...) Ec vos la guerra e la pais !
E domentre c’om s’i eslais,
Non er sos pretz fins ni verais.
Roi de France, je vous tiens pour un noble coeur :
(...) A vous de choisir entre la guerre et la paix !
Mais tant que l’on ne s’est pas aventuré au combat,
On n’a pas acquis de valeur parfaite et véritable
. ( p. 183)

Mais il sait aussi chanter l’amour que lui inspire la duchesse Mathilde Plantagenêt :
Pour moi, j’ai trouvé la plus fidèle au monde
Et la plus belle à célébrer (...)
Car je ressens pour elle un amour si permanent
Qu’il me rend fruste envers les autres.
(p. 132)

La part jouée par la géographie, qui mène notre hobereau à la suite de Richard Coeur de Lion jusqu’en Normandie – outre les 300 références de lieux, le volume est illustré de cartes, gravures et photographies qui en rendent la lecture encore plus concrète et vivante – est liée en partie à l’histoire de cette dynastie angevine des Plantagenêts retracée avec minutie et clarté dans ses querelles intestines et sa rivalité avec les monarques capétiens.

Erudit passionné, Jean-Pierre Thuillat est aussi un enseignant qui sait faire passer un message et une conviction, aussi un poète dont l’oeuvre personnelle se double, depuis plus d’un quart de siècle, de l’animation de la revue FRICHES, Cahiers de Poésie Verte. Son style, à la langue riche, concrète et précise, est en outre agrémenté de nombreux extraits, en version bilingue, des vidas et des razons rédigées au Moyen Age sur son personnage, dont on suit la légende et l’histoire en même temps que celle d’autres intervenants historiques plus célèbres mais pas forcément mieux connus (comme Augustin Thierry, par exemple, qui fit l’apologie du sire d’Hautefort). Une leçon de vie, tout autant que d’histoire et de géographie.


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page