Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Jean Joubert

Jean Joubert

23 avril 2016

par Anne Mounic

Jean Joubert, L’éternité de la rose. Colomiers : Encres Vives, décembre 2015.


Michel Cosem évoque avec émotion Jean Joubert, disparu en novembre 2015, en quatrième de couverture à ce numéro 449 d’Encres Vives  : « J’ai rarement rencontré un écrivain comme Jean Joubert qui aimait autant la littérature et en avait fait le grand embrasement de sa vie : que ce soit le roman, les livres pour la jeunesse et surtout la poésie. Il avait aussi un regard amoureux sur le monde et s’intéressait à tout. »

Quelques poèmes de ce recueil sont dits « d’après Magritte », comme celui-ci, qui débute ainsi :

Nous partons pour partir,
pour tenter un ailleurs,
pour fuir un spectre, ...

Le recueil dot son titre à cette strophe :

Il y a
Le feu fidèle
La tendresse des pierres
L’éternité de la rose


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page