Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Jacques Brosse

Jacques Brosse

28 septembre 2008

par Anne Mounic

Jacques Brosse, Le bonheur du jour. Paris : La Table ronde, 2008.

Naturaliste reconnu, Jacques Brosse, qui vient de disparaître à l’âge de quatre-vingt-six ans, nous invite, au jour le jour, à participer à son émerveillement de promeneur solitaire : « A chaque promenade solitaire sa trouvaille. Il suffit d’ouvrir l’œil et de ne penser à rien, alors, au sein du connu, se révèle l’imprévisible. ». (p. 192) Ce livre contient aussi des aphorismes : « Voler en rêve est banal, mais dormir en volant, quel rêve ! Celui du martinet. » (p. 42) Ou bien encore : « Si le rêve nous surprend, c’est qu’il sait ce que nous ne savions pas. » (p. 52)
Ce livre est réconfortant – sorte de compte rendu de l’existence de chaque jour, sans égocentrisme, mais avec disponibilité, et humour :
« Cent ans, ça ne fait que 36 500 jours. Juste le temps de s’y retrouver, de s’apercevoir que l’on est en vie et, pour la plupart, de redouter de ne l’être plus. » (p. 93)


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page