Temporel.fr

Accueil > à propos > Poésie Existence Spiritualité > Hélène Péras : poèmes

Hélène Péras : poèmes

28 septembre 2008

par Hélène Péras

Apprentissage


Ces mots d’un autre souffle
M’éloignent-ils de la seule aube désirée
Ou bien comme un sommeil sans rêve
Sont-ils la route inattendue
Vers la plage des origines ?

Mots torrides, mots de tempêtes
Et d’îles déchirées
Chants rauques des longs fleuves
Où nagent les enfants
Dans la boue des estuaires

Mots sans racines
Bruissement de la pluie
Dans la nuit tôt venue
Frôlement d’ailes rieuses
Terres détrempées où s’enfoncent les pas
Des bêtes et des hommes

Comme vous êtes loin
De cette voix devenue mienne
Où scintillait la neige
Où brillaient les coupoles.

Je n’ai pas oublié
« Mon bien-aimé, mon prince, mon fiancé »
« Vos doigts sentent l’encens »
Peut-être le temps passe
Peut-être, année après année
Comme tombe la neige
Comme les mots dans le poème »

Je n’ai pas oublié. Et pourtant
Mots qui vous dérobez, je vous laisse
Boire le temps des jours
Qui s’amenuise.
Je cherche en votre ascèse
La grande ombre blanche jamais étreinte
Et la surabondance.

Septembre-décembre 1995

Les citations sont d’Alexandre Blok, d’une chanson traditionnelle russe et de Boris Pasternak.

[Ce texte, paru en 2002, dans Identity and alterity in French-language litteratures (International Conference in Honour of Professor Roger Little ) Thresholds of otherness, Londres, Grant and Cutler, est inséré ici avec l’aimable autorisation du Pr R. Little] .


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page