Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Geneviève Huttin

Geneviève Huttin

22 avril 2011

par Anne Mounic

Geneviève Huttin, Cavalier qui penche. Peintures de Christelle Rousseau. Paris : Le Préau des Collines, 2009.


Lors de la lecture que Geneviève Hutin, invitée par Camille Aubaude, a donnée cet automne à la Librairie Wallonie Bruxelles, le poète a beaucoup parlé de son père, lorrain et « riche de ses deux langues, le français et l’allemand » (p. 81). Cette langue, l’allemand, Geneviève Huttin dit en être « exclue » (p. 5). Elle conte les traumatismes que laissa la guerre dans la vie et dans l’esprit de ce « cavalier qui penche ». On entend diverses voix dans ce recueil et on y perçoit une grande inquiétude.


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page