Temporel.fr

Accueil > à l’oeuvre > Frédéric Le Dain : poèmes

Frédéric Le Dain : poèmes

25 avril 2009

par Frédéric Le Dain

Dans l’aleph des jours
Poèmes 2007-2008, extraits (II)

Dans l’espace du jour
Un mot se met à vibrer
Au centre de la page
Un mot qui énonce
Le chant du monde

Où se situe le poème

Dans le mot
Dans le rythme du mot
Dans le verbe du mot

Où vit-il

Dans l’esprit

*

Dans le rythme
Du vivant qui va et vient
Vivant
Du rythme
Qui atteint le cœur

*

Dans la coquille vide
Tu as mis quelques pensées
Que tu glisses amoureusement
Sur ta feuille blanche

Comment avancer
Dans cette situation

Tu ne sais

Coquille vide
D’un jour
De mai
Donnée au jour
Le jour
De l’esprit

*

Mais que dit le poème
Quand je suis dans la vie
Que dit-il quand je m’épuise
A aimer

Où dort-il quand je dors

Et autres questions
Que je me pose


*

Car la parole
Est une insurrection
Contre soi-même

Et contre l’injustice
Si elle atteint
Au désir
D’être un autre

Les poèmes nous glissent
Des mains
Et ils vont ils vont

Ils avancent vers nous-mêmes

*

Sur de petits fragments
De poterie en terre
Quelques mots sont écrits
Qui regardent au loin

*

Être de ceux qui creusent
Des puits

Je ne sais comment
Mais à mains nues
S’il faut
Peut-être

*

Dans le puits à l’or noir
Qui jaillit du désert
Tu découvres soudain
Un autre monde d’images

Venues d’ailleurs

*

Oui, creuser un puits
Et permettre que l’on s’abreuve
A cette source

Dans le désert
Tu marches la nuit
Comme dans un rêve
Surgit un puits
Massif et sombre

Dans ton nada
Trouver une raison
De vivre et d’espérer

*

Quand te frappe la hache
Au cœur du combat
Dresse la tête

Et oppose le trait noir
Sur la page
Blanche

Construire une morale
Même avec des petits riens

*

Entre deux silences
Une parole
Qui danse

*

Dans le puits lézardé
Un peu d’herbe verte

*

Suspendre ton héritage
Au-dessus de l’eau

*

Dire la vie, oui
Mais pas que cela

Ne pas se pâmer en extase
Dire la vie

Déplacer un peu
Le travail des mots
La peine des jours

Prose et poèmes mêlés
Dans une même vie
Dans une même envie

Musique donne son nom
A nos paroles qui s’envolent

*


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page