Temporel.fr

Accueil > à l’orée > Editorial

Editorial

23 septembre 2015


Ce numéro de rentrée demeure dans le sillage des échappées permises par les vacances, en Italie notamment, avec diverses contributions (Michèle Duclos sur Arthur Symons ; Nathalie Massoulier sur James Joyce ; Anthony Rudolf, à propos de Sienne ; et d’autres) qui n’épuisent guère le rayonnement de ce pays, mais en donnent un aperçu.

Le Cahier de création accueille des poèmes (et traductions par Mélody Enjoubault) de Christina Rossetti ; des poèmes de Selma Meerbaum, traduits par Marc Sagnol. Nous retrouvons ou découvrons ensuite Martine Blanché, Nicolas Class (non comme traducteur cette fois-ci), Seymour Mayne, Ivan de Monbrison, Myriam Prévot et Dunstan Ward.

Avec Michèle Duclos, nous rendons hommage à Charles Tomlinson, poète et peintre anglais que nous admirons, puis à Jean-Luc Wauthier. Suivent les notes de lecture dues, entre autres, à Heidi Traendlin, Michèle Duclos, France Burghelle-Rey et Nelly Carnet.

Bonne lecture, bonne rentrée !

Actualités

Rappel

Parutions :

Anne Mounic, L’inerte ou l’exquis. Paris : Champion, mai 2015.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*


Anne Mounic, Mais au jardin d’Eden on ne cesse d’entrer. Collection « Le singulier dans l’instant ». Chalifert : Association Atelier GuyAnne, janvier 2015.


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page