Temporel.fr

Accueil > à l’orée > Editorial

Editorial

25 avril 2015


Ce numéro de printemps ouvre, dans le cahier critique, sur le thème de la rupture, que Nathalie Massoulier étudie dans quelques nouvelles de Graham Swift tandis que Didier Lafargue s’intéresse à Thomas Becket vu par Jean Anouilh. On parle ensuite de Sophocle, de la question de la mémoire et de l’oubli, ainsi que de E.M. Forster.

Dans le cahier de création, quelques poèmes de Richard Aldington ayant trait à la Grande Guerre sont traduits de l’anglais par Sarah Montin. Michèle Duclos s’intéresse à Arthur Symons et Yvette Guilbert. On lira ensuite des poèmes de Jean-Pierre Bars, Marilyne Bertoncini, France Burghelle Rey, Dunstan Ward, ainsi qu’une nouvelle de Pierre Furlan.
Les notes de lecture sont dues en partie à Michèle Duclos et Gérard Paris.

Bonne lecture.

Actualités

Parutions :

Anne Mounic, L’inerte ou l’exquis. Paris : Champion, mai 2015.

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*


Anne Mounic, Mais au jardin d’Eden on ne cesse d’entrer. Collection « Le singulier dans l’instant ». Chalifert : Association Atelier GuyAnne, janvier 2015.


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page