Temporel.fr

Accueil > à l’orée > Editorial

Editorial

27 septembre 2012

par Anne Mounic

Zucchero e sua sorella. Photographie de Guy Braun.
Avec ce nouveau numéro de Temporel, nous abordons l’automne et la rentrée sous le signe de l’empathie, avec un essai très complet de Maurice Elie et une très intéressante étude de Christian Lippinois sur Edith Stein ainsi qu’un très stimulant article d’Oleg Poliakow. Nous rencontrerons également dans cette suite de points de vue les noms de Tolstoï et de Michel Henry. Nous considérerons enfin la perspective de Simon Baron-Cohen dans son livre, Zero Degrees of Empathy.

Dans le Cahier de création, et en dehors de tout thème, je le rappelle, le lecteur pourra lire des poèmes de tons très différents et quelques proses. Suivent quelques notes de lecture. Je voudrais particulièrement attirer l’attention sur l’important ouvrage d’Henri Meschonnic, publié grâce au travail de Régine Blaig et préfacé par Gérard Dessons.

Je rappelle que tous les numéros de la revue, depuis le numéro 1 de février 2006, sont disponibles en ligne intégralement.

Bonne lecture,

bonne rentrée.


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page