Temporel.fr

Accueil > à l’oeuvre > Dunstan Ward, poèmes

Dunstan Ward, poèmes

22 avril 2011

par Dunstan Ward

Beyond Puketapu


The wind, hissing through dry stalks,
small, thorny bushes that from a distance
might have been manuka, matagouri,
persisted, chill as the easterly tearing
over the tussocked Back Block ridges,
the farm’s highest, farthest from the house,
that we climbed till we could just make out,
in a gap between the hills, beyond Puketapu,
a deeper blue : the sea

and though there was also sage, wild thyme, in the wind,
the sprinkle of small bells,
and the sea below me glowed with an older name

I thought, I have come so far only to be as near,
perhaps in this place I will find what we looked for there
like something we had lost, yet never known

and climbing the steep, rock-scarred side of the hill
I suddenly saw a snake :

gold, slender,

it watched me, coiled,
next instant lost in the rustling grass …

Patmos

Par-delà Puketapu

Traduction d’Anne Mounic,

revue par l’auteur

Le vent, sifflant entre les tiges sèches,
les petits buissons d’épines qui au loin
ressemblent à manuka, matagouri,
ne s’apaisa pas, froid comme le vent d’est
s’engouffrant sur la corniche herbeuse du Back Block,
cime de nos terres, au plus loin de la maison,
jusqu’où nous nous hissions afin d’apercevoir,
en une trouée entre les collines, par-delà Puketapu,
un bleu plus profond : la mer

et même si j’y trouvais aussi de la sauge, du thym sauvage, au vent,
un poudroiement de clochettes,
et que la mer à mes pieds rougeoyait d’un nom plus antique

pensais-je, du lointain je déduis le proche,
peut-être en ce lieu-ci trouverai-je ce que nous cherchions là-bas
comme si nous avions perdu quelque chose sans le savoir pourtant ;

gravissant la pente abrupte et escarpée
soudain je vis un serpent :
doré, fin,
m’observant, enroulé sur lui-même,
aussitôt égaré dans l’herbe bruissante…

Patmos

Notes de l’auteur :

Puketapu, qui veut dire en maori « colline sacrée » est un sommet conique, surmonté d’un monument en forme de tour, caractéristique de la région d’enfance.

Manuka et matagouri sont des arbustes de Nouvelle-Zélande.


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page