Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Claire Garnier-Tardieu

Claire Garnier-Tardieu

22 septembre 2014

par Anne Mounic

Claire Garnier-Tardieu, Le voyage poétique de Kathleen Raine. Paris : L’Harmattan, 2014.

JPEG - 8.8 ko

Plaçant en exergue de son ouvrage Kathleen Raine elle-même et Rabindranath Tagore, Claire Garnier-Tardieu nous offre un parcours à la fois biographique et géographique de l’œuvre de ce poète anglais de l’imaginaire, qui puisa aux sources néo-platoniciennes. Au Chapitre 8, « Londres ou l’exil », l’auteur évoque d’ailleurs la « nature antithétique de l’âme d’Elias Canetti », l’auteur, entre autres, de Masse et puissance, qui fut son ami. D’un côté, un idéalisme qui réifie les idées en les figeant afin de les arracher au temps ; de l’autre, un sens du devenir et du singulier. On comprend dès lors l’importance des notions d’exil et d’Eden premier puisque l’Idée laisse peu de place au sujet qui, agissant, se tourne vers l’avenir. Claire Garnier-Tardieu, parlant du « présent passé » de l’exil et de la mémoire, saisit bien cet aspect désespéré de l’idéalisme. Michèle Duclos, dans son avant-propos, évoque une œuvre qui s’inscrit dans la tradition du paradis perdu.
Cet ouvrage original sera utile aux lecteurs de Kathleen Raine ainsi qu’aux chercheurs qui voudront approfondir leur connaissance de ce poète.


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page