Temporel.fr

Accueil > à l’oeuvre > Beryl Cathelineau-Villatte, poèmes

Beryl Cathelineau-Villatte, poèmes

22 avril 2011

par Béryl Cathelineau-Villatte

Il pleut

Il pleut ?
Il pleut !
La pluie, la vraie pluie
En rideau, en éventail, en écharpe,
Pas un petit soupir, pas un pétale de pluie,
Une bonne grosse pluie de campagne,
Hardie, sans gêne,
Une pluie qui ose, une pluie qui dit,
Qui tourne dans le vent, bouscule les arbres,
Une pluie franche et qui bruit,
Sur les carreaux, sur le toit de la serre,
Sur les feuilles des paulownias.
Qui fait chanter les gouttières.
Qui danse.
Pas une pluie timide et languissante,
Une pluie virevoltante, tonitruante,
Du fond des mers,
De l’au delà de la mer,
De l’ailleurs,
Qui va où ? vers l’est,
Vers un rêve de plaines immenses, de steppes,
Vers un autre bord, une autre cadence.
La pluie, toujours…
Interminable.
Une pluie qui fait vibrer et briller les feuilles,
Colore géraniums et capucines,
Fait danser les feuilles de bananier,
Haleter le brin d’herbe.
Une pluie de joie !
Une vraie pluie qui réconcilie avec la vie,
Une pluie,
Qui efface l’ennui.
Trois tours de pluie
Et c’est fini !
Mais non, revient aussitôt.
Ah ! la pluie….


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page