Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Bertrand Degott

Bertrand Degott

28 septembre 2008

par Anne Mounic

Bertrand Degott, A chaque pas. Bassac : L’Arrière-Pays, 2008.

Ce recueil, et ceci ne peut nous étonner de la part de Bertrand Degott, rassemble une séquence de sonnets, le début du troisième quatrain du sonnet 55 de Shakespeare en exergue à « ce bouquet de langage » (p. 11). Le poète s’adresse à une deuxième personne, le « tu » du désir et de l’étreinte, dans l’atmosphère bucolique d’un printemps renouvelé :

« et s’il se trouve que tu veux m’étreindre
usant ainsi d’un verbe désuet
ou poétique, on n’a pas plus à craindre
du temps que du flot qui nous remuait

le cœur… chaque fois que je te regarde
le désir est un lien, et une écharde. » (p. 15)


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page