Temporel.fr

Accueil > à l’oeuvre > Bernard Grasset, poèmes

Bernard Grasset, poèmes

26 septembre 2010

par Bernard M.-J. Grasset

Lago di Bracciano, Latium. Photographie de Guy Braun.

Chagall

Un croissant de lune,
Chemin de neige,
Le violon et le châle,
Ailes rouges, bleues,
A la fenêtre du songe
Une âme résiste.
S’embrase le buisson,
Chemin de liberté,
L’échelle du temps,
La rencontre secrète,
Dans l’arc d’alliance
Un homme médite,
Le chandelier demeure
Auprès du blanc silence.

(extrait de Refrain)

***

Landes et roseaux,
Printemps du regard,
Souffle le vent fidèle.
Clôture, brûlure,
J’existe, je pense,
Entre terre et nuages.
L’accueil des mots,
Des pas reviennent,
Sable et colonnes.

(extrait de Brise)

***

Vers la mer où tout commence et tout s’achève.
Horizon sans fin de l’homme libre.
Comme une voile de vie et de beauté s’éloigne dans la brise.
Qu’est-ce que vivre si ce n’est partir ?
Partir avec tout son poids, si frêle et si ardent, d’homme,
homme qui a lutté, œuvré et aimé, partir vers l’autre rive.
Et la beauté du visible éclate de l’invisible quand la voile passe à l’angle de la mort.
La vraie vie tremble dans la brise.
Au temps du départ succède le temps du retour.
La mort, comme un vieux capitaine, mène au port de la vraie beauté.
Alors tinte l’heure du grand vivre.

(Sur l’adaptation par Jean Celte de The sailing ship de William Blake)


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page