Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Armand David Mendelson

Armand David Mendelson

22 avril 2011

par Anne Mounic

Armand David Mendelson, Millau, Terre d’accueil des Juifs à l’ombre de l’Occupation, 1940-44. Paris : Orizons, 2010.

Dans cet ouvrage dédicacé à « tous les Millavois qui ont accueilli et protégé les Juifs réfugiés dans leur ville », Armand David Mendelson, qui a passé son enfance à Millau pendant la guerre (p. 11) enquête avec méthode et précision sur la situation des Juifs à Millau durant les années d’Occupation, partant de l’émission consacrée par Arte en 1998 à la rafle de 1942. L’auteur rassemble nombre de témoignages écrits ou oraux se rapportant à cette période, s’intéressant à la particularité de Millau tant du point de vue géographique qu’historique. Il s’efforce ainsi, comme il l’explique dans son Introduction, de soustraire ce qu’il a vécu aux généralisations. Et ce sont des noms, des voix individuelles qui forment cette minutieuse étude que l’auteur nomme aussi pèlerinage (p. 283). Cette réflexion sur la littérature sous-tend sans aucun doute l’intention d’Armand David Mendelson : « Il se dégage ainsi de cette pensée une conception selon laquelle la Littérature ne doit pas s’évaporer dans les arcanes de la pure imagination, mais rendre compte des épreuves vécues par les hommes. Ce qui implique que ceux-ci doivent être interrogés et servir de témoins de l’expérience vécue dans leur milieu. »
Ce livre donne voix aux acteurs anonymes de l’Histoire et ravive un souvenir dépourvu de clichés.


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page