Temporel.fr

Accueil > à l’écoute > Notes de lecture > Anthony Rudolf

Anthony Rudolf

29 septembre 2007

par Anne Mounic

Anthony Rudolf, Engraved in Flesh. London : Menard Press, 2007.

Cet ouvrage, qu’Anthony Rudolf publia pour la première fois en 1996 et qu’il republie maintenant avec quelques révisions, se compose d’une étude générale et d’un commentaire plus détaillé d’un livre de Piotr Rawicz, publié en France par Gallimard en 1961, réédité en 1982, puis traduit en anglais sous le titre Blood from the Sky. Selon Anthony Rudolf, il ne s’agit ni d’un compte rendu historique des atrocités nazies, ni d’une autobiographie. Le problème moral de l’écriture de l’horreur se pose de façon aiguë : la « technique est éthique », car il s’agit d’éviter le rejet comme la tolérance, la « fétichisation » ainsi que l’insistance sur l’image. Anthony Rudolf insiste sur la notion du choix moral individuel : « … ce furent des individus qui tuèrent des individus ».
L’ouvrage s’achève par des écrits de Piotr Rawicz ainsi qu’une bibliographie très précise des œuvres de l’auteur, des articles qui lui furent consacrés et des ouvrages afférant à la Shoah.


temporel nous contacter | sommaire | rédaction | haut de page