Temporel.fr

Accueil > à propos > La fidélité
  • Introduction par Anne Mounic
  • Ce thème de la fidélité a suscité bon nombre de contributions, qui permettront à nos lecteurs d’envisager la question sous différents angles, poétique, politique, éthique, et à travers des auteurs aussi différents que Shakespeare, Georges Bernanos, Pierre Emmanuel, René Char, Henry Bauchau, Jean Améry, Albert Camus, Benjamin Fondane ou Claude Vigée, pour ne citer qu’eux. On relèvera le lien étroit entre fidélité et confiance, fidélité et valeur. Peut-on être fidèle en effet au vide et au vain ? La notion de (...)

    lire la suite :

  • Fidélité et confiance : la dialectique du choix existentiel par Anne Mounic
  • Le mot « fidélité » porte en lui-même le latin « fides », dont le premier sens est « foi, confiance ». Viennent ensuite « crédit », puis « ce qui produit la confiance, bonne foi, loyauté, droiture, confiance », et « promesse, assurance, parole donnée », « protection, patronage, assistance ». Le nom vient du verbe « fido, fidere », « se fier, se confier, avoir confiance, compter sur ». « Fidelis », adjectif, signifie : « en qui l’on peut avoir confiance, sûr, fidèle, loyal » ; « fidelitas », le substantif, « (...)

    lire la suite :

  • Fidélité, langage, art et pouvoir : Le Conte d’hiver de Shakespeare. par Anne Mounic
  • La fidélité de la femme est un thème récurrent dans la littérature. Nous songeons aux aventures de Griselda, cruellement éprouvée par le marquis de Saluces dans le Décaméron de Boccace, ce dixième conte de la dixième journée qui fut repris par Chaucer, puis par Perrault, l’épouse éprouvée y devenant Grisélidis :
    « Dans la femme où brillait le plus rare mérite,
    Il voyait une âme hypocrite »
    (Perrault, Contes. Gallimard Folio, 2002, p. 60)
    Nous pouvons aussi mentionner Gaspara Stampa, née à Padoue en (...)

    lire la suite :

  • La fidélité d’un homme libre (Bernanos), par Anne Simonnet par Anne Simonnet
  • "In a higher world it is otherwise, but here below to live is to change, and to be perfect is to have changed often" (« Dans un monde supérieur, il en est autrement, mais ici-bas vivre, c’est changer ; être saint, c’est avoir beaucoup changé », John Henry NEWMAN, An Essay on the Development of Christian Doctrine (1845), I, 1, 7 éd. Green and Co, Longmans, Londres, 1878, p. 40).
    « Vous êtes royaliste, disciple de Drumont – que m‘importe ? Vous m’êtes plus proche, sans comparaison, que mes camarades des (...)

    lire la suite :

  • Cette fidélité radicale dont le silence spirituel est le lieu ; Pierre Emmanuel par Anne Simonnet
  • « Cette fidélité radicale dont le silence spirituel est le lieu » ; réflexion sur les dramaturgies de Pierre Emmanuel
    Le théâtre de Pierre Emmanuel demeure inconnu du public, car son auteur ne l’a jamais publié, bien qu’une pièce ait été jouée grâce à la Radiodiffusion française le mardi 24 septembre 1946 au Théâtre Pigalle, à Paris, qu’une autre ait intéressé Barrault et José Javorsek, qui envisageait de la jouer en Yougoslavie. Trois pièces seulement sont terminées : L’honneur de Dieu, Les Psaumes de la nuit, (...)

    lire la suite :

  • René Char ou la fidélité à la Rencontre ? par Frédéric Le Dain par Frédéric Le Dain
  • « Reconnaissance à Georges de La Tour qui maîtrisa les ténèbres hitlériennes avec un dialogue
    d’êtres humains. »
    René Char, Feuillets d’Hypnos, 1943-1944, Gallimard., 1946
    « La réalité pure ne se dérobe pas à qui la rencontre pour l’estimer et non pour l’insulter ou la
    faire prisonnière. Là est l’unique condition que nous ne sommes pas (...)

    lire la suite :

  • Paul Celan, la fidélité à ce qui ébranle, par Christian Lippinois par Christian Lippinois
  • Remerciements
    Le présent texte trouve son origine dans la conférence qu’ont donnée à Bordeaux Antoine Spire, Dominique-Emmanuel Blanchard et Alexis Nouss, auteur de l’ouvrage : Paul Celan, les lieux d’un déplacement. (Éditions Le bord de l’eau). Cette conférence, diffusée dans le cadre du Printemps des Poètes 2010, a pu voir le jour grâce au soutien du Goethe Institut et de la Librairie Olympique. Qu’ils en soient remerciés.
    *
    « Je ne suis, qu’une fois renégat, fidèle », affirme Paul Celan dans Eloge (...)

    lire la suite :

  • L’écriture après Freud : Henry Bauchau et la fidélité à « l’arbre d’Homère » par Frédéric Le Dain
  • L’écriture après Freud : Henry Bauchau et la fidélité à « l’arbre d’Homère », essai sur Les Années difficiles, Journal 1972-1983, éd. Actes Sud, 2009.
    « (…) dans l’acte d’écrire il y a un bonheur de surprise, de communication avec l’inconnu
    qui est une sorte de bain dans la nature plus grande que le moi où s’unissent l’extrême (...)

    lire la suite :

  • Patrick Modiano, la fidélité à la fugue par Frédéric Le Dain
  • Patrick Modiano, la fidélité à la fugue (approche d’un « poème de l’œuvre »).
    « Un éclair… puis la nuit ! - Fugitive beauté »
    Ch. Baudelaire, A une passante (1857)
    « Ce lâchez-tout de ballon libre, dont la sensation nous est donnée seulement (...)

    lire la suite :

  • Fidélité aux origines : Benjamin Fondane, Albert Camus et Claude Vigée par Anne Mounic
  • Albert Camus (1913-1960) et Claude Vigée (né en 1921) se sont trouvés tous deux dans des situations historiques propices au questionnement. En effet, la remise en cause des fondements de l’existence durant la seconde guerre mondiale (Benjamin Fondane, né en 1898, fut assassiné à Birkenau en octobre 1944), puis, de nouveau, pour Camus, lors de la guerre d’Algérie, et, pour Claude Vigée, à partir de la guerre des Six Jours, les a tous trois incités à s’interroger sur les valeurs du monde occidental et (...)

    lire la suite :

  • Fidélité à l’expérience : Jean Améry. par Anne Mounic
  • Nous partirons de deux considérations de Jean Améry, écrivain d’origine autrichienne, né à Vienne en 1912, de son vrai nom Hans Mayer, qui dut s’exiler en 1938 en Belgique, où il fut arrêté pour faits de résistance, torturé et déporté à Auschwitz. Après la guerre, il revint vivre à Bruxelles. La première considération est extraite de l’ouvrage intitulé Du vieillissement : Révolte et résignation (1968. Paris : Payot Poche, 2009) et marque, au fil des ans, l’étrangeté à soi dans le miroir : « En vieillissant, nous (...)

    lire la suite :

  • Conscience politique et fidélité : {Les jours heureux} par Anne Mounic
  • « Walter a passé onze mois à Dachau, matricule 75823. Fils d’immigrés italiens antifascistes, il a 17 ans quand il rejoint les F.T.P. A l’époque, reconnaît-il, il n’a pas de véritable conscience politique. Mais, après avoir été arrêté par la Milice en compagnie de 25 camarades, livré aux nazis et déporté, quand il rentre de Dachau il en a une. A laquelle il restera toujours fidèle. »
    Citoyens Résistants d’hier et d’aujourd’hui,
    Les jours heureux : Le programme du Conseil national de la Résistance de mars (...)

    lire la suite :

  • La fidélité en mouvement par Guy Braun
  • Cliquer sur l’angle ou la flèche en bas à gauche pour lancer chaque vidéo et obtenir ainsi une mosaïque animée.

    lire la suite :



temporel Contact | sommaire | rédaction | haut de page